La tirette : une règle à appliquer pour plus de fluidité

2 juin 2017

securite-routiere-tirette

Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, et le Service public de Wallonie lancent ce 1er juin une campagne pour rappeler le principe et les avantages de la règle de la « tirette ». Au-delà d’un affichage le long des autoroutes et des principales routes wallonnes, des nouveaux panneaux de signalisation seront également placés aux endroits où cela s’avère particulièrement nécessaire de rappeler ce principe.

 

securite-routiere-tirette

 

Déjà appliquée avec succès chez certains de nos voisins européens, la tirette est inscrite dans le Code de la route belge depuis 2014. Or, de nombreux usagers ne connaissent que trop peu ou pas du tout ce mécanisme. De plus, il arrive que son application par certains provoque de la frustration auprès des usagers qui n’en connaissent pas l’existence.

Le principe de la tirette oblige les automobilistes à s’intercaler tour à tour dans la bande de circulation restante à la hauteur d’un rétrécissement définitif ou provisoire. L’objectif poursuivi est de fluidifier le trafic en utilisant un maximum de la capacité de la route.

 

securite-routiere-tirette

 

Par ailleurs, le Code de la route prévoit que la tirette soit d’application sans l’obligation d’un panneau pour le rappeler.

Cependant, une cinquantaine de nouveaux panneaux vont être installés par le SPW sur le réseau régional en les limitant à divers endroits stratégiques, tout en évitant d’accentuer la surabondance de panneaux de signalisation. Ces localisations seront définies en fonction des lieux où le trafic est important (sur autoroute lors du passage de 3 à 2 bandes de circulation), où les remontées de files génèrent des embouteillages récurrents (entre deux ronds-points par exemple) ou encore avant le début d’un chantier. Ces endroits sont variables en fonction des circonstances, principalement au droit des chantiers.

Pour rappel, l’accès à une autoroute ou à un rond-point n’est pas concerné par le principe de la tirette).

Pour Maxime PREVOT, l’application correcte du mécanisme de la tirette est essentielle afin de permettre de désengorger par endroit le trafic, ce qui favorisera la conduite des usagers et par conséquent leur confort, leur mobilité et leur sécurité.

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi des talents, une 1ère édition très prometteuse !

Un peu plus de 400 élèves de 2e et 3e secondaire issus de 7 écoles de la région de Charleroi ont participé au premier Défi des talents organisé à Charleroi. Ce projet d’orientation interactif innovant tout droit venu du Québec a pris place dans les locaux du Réseau...

Une nouvelle cour de récré pour l’école de la Solidarité

Une nouvelle cour de récré pour l’école de la Solidarité

La cour de récréation de l’école maternelle de la Solidarité à Montignies-sur-Sambre bénéficie d’une importante rénovation. Lancé le 28 février dernier, ce chantier porte sur le remplacement de 1000m² de revêtement et sur l’installation de nouveaux avaloirs. Une...

Une question ? Contactez-moi !