« Préserve ta planète avec Minecraft » : de jeunes élèves carolo apprennent la programmation
Temps de lecture : 3 minutes

Ce lundi 30 mai, plongeon pour les élèves de troisième primaire de l’école communale de la Belle Vue à Marcinelle dans l’univers de Minecraft. Au travers d’une animation éducative et ludique, ces jeunes Carolos apprendront les bases de la programmation tout en étant conscientisés aux problématiques environnementales. Une animation réalisée par l’eduLAB de Technofutur TIC dans le cadre d’une vaste programmation de stages et d’ateliers autour du numérique.

Dans le cadre du Digital Belgium Skills Fund 2022, le projet « Kid’s Learning Planet» piloté par l’eduLAB de Technofutur TIC veut emmener plus de 600 jeunes de 8 à 16 ans à la découverte des métiers STEM, des objets connectés, de la programmation, de la robotique ou encore de l’intelligence artificielle.

Cette initiative a pour but de développer de nouvelles compétences numériques et techniques chez les jeunes pour, d’abord, leur faire découvrir de nouveaux métiers et de nouvelles possibilités d’emploi et pour ensuite, faire émerger de nouvelles vocations et pourquoi pas, créer de nouvelles fonctions.

Lancé en mars 2022, ce projet mené en collaboration avec la Ville de Charleroi vise les institutions scolaires et parascolaires de la première métropole wallonne. Un hackathon de lancement a été organisé le 26 mars dernier. S’en sont suivis plusieurs stages et animations dont les retours ont été très positifs.

A ce stade, 26 jours d’animations sont déjà programmés dans les écoles ainsi que 11 stages de 5 jours en maison de jeune ou au sein d’associations. Les activités se poursuivront dans les prochains mois jusque fin novembre 2022. 

Une version éducative du célèbre jeu vidéo

C’est dans ce cadre, que les élèves de troisième primaire de l’école communale de la Belle Vue à Marcinelle accueillent dans leurs classes les formateurs de Technofutur TIC pour une animation intitulée « Préserve ta planète avec Minecraft ».

C’est dans ce cadre, que les élèves de troisième primaire de l’école communale de la Belle Vue à Marcinelle accueillent dans leurs classes les formateurs de Technofutur TIC pour une animation intitulée « Préserve ta planète avec Minecraft ».

Si le jeu vidéo Minecraft est mondialement connu depuis 2009, sa version éducative l’est un peu moins. Concrètement, il s’agit toujours d’un jeu de construction bac à sable, c’est-à-dire qu’il permet à son utilisateur ou son utilisatrice de tout faire, dans la limite de son imagination. Mais cette fois-ci, de nombreuses fonctionnalités y sont développées pour être utilisé en classe : on y retrouve des cartes améliorées pour permettre aux élèves et profs de se retrouver facilement, un portfolio en ligne pour que les élèves puissent exposer leur production, de la personnalisation d’avatars, un mode multijoueur pour accueillir une classe de 40 élèves ET la possibilité d’apprendre la programmation.  
 
Pour commencer, les élèves apprendront les bases de la programmation (les conditions), ils partiront ensuite explorer deux mondes dans lesquels ils pourront programmer un agent, un robot afin de résoudre différents défis. Et pour finir, ils découvriront un monde développé par l’UNESCO présentant plusieurs problématiques environnementales. Ils devront imaginer une solution à un ou plusieurs problèmes et programmer leur agent pour les construire. Collaboration, communication, codage, manipulations de base de l’ordinateur seront indispensables pour parvenir à créer un monde cohérent. 

Plus d’infos : https://www.youtube.com/watch?time_continue=964&v=NHiZqK2-kps&feature=emb_title

Kid’s Learning Planet : 40 journées d’animations gratuites dans les écoles

Le projet Kid’s Learning Planet s’adresse au public scolaire. 40 journées d’animations gratuites dans les écoles primaires et secondaires sont prévues. Les écoles communales carolos ont marqué leur intérêt massivement et sont prêtes à accueillir les animateurs de Technofutur TIC.

L’enthousiasme des équipes éducatives fait le grand bonheur de Julie Patte, l’Echevine de l’enseignement : « Je suis ravie que nos écoles participent à ce genre d’activités car elles sont essentielles pour nos élèves, pour leur futur professionnel mais aussi leur développement personnel. Selon l’Union européenne, les ¾ des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. D’anciens métiers seraient balayés par de nouvelles fonctions, très souvent liées au numérique, à la robotique et la programmation. Il est dès lors de notre devoir de sensibiliser et d’éveiller nos enfants au numérique. Il faut infuser leur savoir pour que celui-ci puisse les amener à s’orienter et pourquoi pas, révéler des vocations. »

Pour l’Echevin du Développement Numérique, Eric Goffart :

« Il est indispensable de sensibiliser, dés aujourd’hui, les jeunes à l’importance des filières STEM et des opportunités qu’elles offrent. Les effectifs dans les entreprises actives dans le secteur TIC en Belgique connaissent une croissance. Mais paradoxalement, un nombre important de ces mêmes entreprises rencontrent des difficultés à recruter du personnel nécessitant des compétences de spécialiste en TIC. C’est une réalité. »

Ces articles peuvent vous intéresser

Sports et terrils pour tous

Sports et terrils pour tous

Le Bois du Cazier organise la 5ème édition de « Sports et Terrils pour Tous », ce weekend des 18 et 19 mai. Cet événement met à l'honneur les trois terrils qui entourent le site du Bois du Cazier et invite à la découverte de pratiques sportives peu communes,...

Couillet : affaissement de voirie à la rue de Villers

Couillet : affaissement de voirie à la rue de Villers

Un affaissement de voirie a été détecté dans la partie haute de la rue de Villers à Couillet, à proximité du rond-point de l'IMTR. Pour des raisons de sécurité publique, la circulation a été immédiatement interrompue. Les services techniques de la Ville de Charleroi,...

Un sourire d’enfant

Un sourire d’enfant

"Un sourire d’enfant" est une ASBL fondée il y a 4 ans maintenant par deux cousins et l'un de leurs amis dans le but d’apporter un peu de joie aux enfants qui sont placés par le juge dans des homes. Tout a commencé par leur volonté d’apporter un petit moment de...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }