Lutte contre le sans-abrisme – Le Gouvernement wallon aide Charleroi dans le cadre du programme « Housing First ». De quoi s’agit-il ?
Temps de lecture : 2 minutes

La lutte contre la très grande précarité est un combat majeur dans les grandes zones urbaines de notre pays. Dans ce contexte, Charleroi vient de bénéficier d’une subvention du Gouvernement wallon dans le cadre du programme « Housing First ». De quoi parle-t-on ?

Le dispositif « Housing First » est une approche visant à sortir un maximum de personnes de la grande précarité en leur fournissant un logement d’abord (« Housing First »).

Généralement, les personnes en situation de précarité connaissent de nombreuses difficultés, notamment liées au logement, à l’emploi, aux problèmes familiaux, à la santé physique ou mentale, ainsi qu’aux addictions.

Le programme « Housing First » a pour objectif de leur offrir un logement en premier lieu. C’est la première étape vers un retour à une vie digne.

Depuis combien de temps ce programme existe-t-il à Charleroi ?

Le programme existe à Charleroi depuis 2013. Il est géré par le Relais social et propose un accompagnement intensif et de longue durée, assuré par une équipe pluridisciplinaire.

Qui peut en bénéficier ?

Le programme vise d’abord les personnes ayant vécu dans des conditions précaires, telles que des squats, des voitures, ou des garages, pendant une période prolongée.

Les personnes souhaitant participer à ce programme doivent s’engager à payer un loyer et accepter d’être accompagnées par l’équipe pluridisciplinaire, qui est là pour les aider à s’en sortir.

Comment les choses sont-elles organisées à Charleroi ?

L’organisation est supervisée par le Relais social, qui coordonne tous les services concernés sur le territoire carolo, y compris le CPAS, le Rebond, les éducateurs de rue, le Comptoir, le Relais santé, et les abris de nuit.

C’est dans ce contexte que le Gouvernement wallon a décidé d’aider Charleroi ?

Tout à fait. Le gouvernement vient d’accorder 200 000 euros au Relais social de Charleroi pour contribuer à l’acquisition de logements destinés à ces publics très précarisés. La décision a été prise ce mercredi 27 septembre 2023.

L’objectif est de pouvoir louer les logements acquis à un prix abordable aux personnes en situation de grande précarité, le temps qu’elles se rétablissent et accèdent à un logement plus stable.

Est-ce le seul opérateur concerné par « Housing First » à Charleroi ?

Non, le Château Mondron est également un partenaire dans ce domaine, en lien avec le territoire de Thuin et Philippeville. Il a également bénéficié du soutien du Gouvernement wallon à cet égard.

Devons-nous nous réjouir de cette aide ?

Certainement. Les autorités locales ont réellement besoin du soutien régional pour lutter contre la grande précarité, qui est de plus en plus présente dans une ville comme Charleroi.

Saviez-vous qu’en 2022, on a recensé 1 159 sans-abri à Charleroi ? C’est un chiffre colossal. Nous ne pouvons pas rester indifférents face à cette situation. L’aide régionale est particulièrement bienvenue, mais évidemment insuffisante pour résoudre l’ensemble des difficultés. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Fête de la musique

Fête de la musique

Une centaine d'événements musicaux vont faire résonner la ville de Charleroi durant cinq jours (du 19 au 23 juin). La musique sera célébrée dans tous les recoins de la ville et dans des lieux culturels qui permettront d'aller au plus proche du public carolo. Pour bien...

Livre ou verre : les prochains évènements

Livre ou verre : les prochains évènements

Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, « Livre ou Verre », situé dans le passage de la Bourse, est une adresse pour le moins originale. Comme son nom l’indique, c’est un café où l’on peut non seulement lire en buvant un verre mais également acheter le livre....

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }