Les travaux sur les axes régionaux : ce qui va changer en 2024
Temps de lecture : 2 minutes

En plus du réseau routier communal, le territoire de la Ville de Charleroi compte également plusieurs axes régionaux. Dans ce cadre, le travail de collaboration entre les services de la voirie et ceux de la Région wallonne est permanent pour coordonner l’investissement de la Région wallonne sur les infrastructures routières et autoroutières.

Par le passé, plusieurs routes sous la responsabilité des services de la Région ont bénéficié d’une nette amélioration de leur revêtement. C’est notamment le cas de la Route de Trazegnies à Monceau-sur-Sambre, de la Chaussée de Charleroi à Montignies-sur-Sambre et de la Chaussée de Fleurus à Gilly.

Et 2024 s’inscrira dans une lignée identique. En effet, la direction des routes de la Région wallonne poursuivra ses opérations d’entretien et de rénovation sur son réseau. Plusieurs projets sont déjà prêts à être lancés au cours de l’année. Ainsi, un travail important sera mené sur l’A54 (sens Thiméon-Charleroi) avec une réfection du revêtement.

Du côté de Montignies-sur-Sambre et Gosselies, les chantier de l’Avenue du Centenaire (partie entre le carrefour de la Rue Trieu Kaisin et la Place Albert Ier) et la Chaussée de Fleurus vont bientôt débuter. Ces deux axes vont connaître des opérations de transformation en profondeur pour améliorer les conditions des automobilistes, piétons et usagers des modes doux.

La Région prévoit également des travaux localisés pour des aménagements spécifiques en faveur de ces derniers, notamment le long du R3 à Marcinelle. Du départ de la Rue de la Petite Chenevière jusqu’à la Rue d’Hublinbu, elle va aménager le cheminement cyclable le long de l’autoroute.

Débutés en 2023, plusieurs chantiers sur d’autres voies se poursuivront également dans le courant de cette année, comme à la Rue du Port à Marchienne-au-Pont où la Région a investi dans un aménagement au profit des modes doux ou le long de la Rocade de Gilly. Là-bas, les équipes ont entamé fin 2023 des opérations pour permettre la construction de la piste cyclable entre la Rue des Combles et le Rond-point accueillant la statue des trois-têtes.

Enfin, les opérations se poursuivront du côté du quartier de la Villette à Marcinelle où une métamorphose de l’espace est en cours. Le chantier vise la création d’un nouvel échangeur entre l’A503 et l’arrière de la gare de Charleroi-Central, avec la construction d’un rond-point comportant six bretelles d’accès. L’objectif de ces travaux est d’optimiser la fluidité du trafic à l’entrée sud de Charleroi.

D’autres projets sont encore à l’étude du côté de la Région wallonne pour d’autres axes, tels que le tunnel Mayence ou la mise en place du BHNS sur l’Avenue Paul Pastur (Mont-sur-Marchienne) ou la Route de Philippeville (Couillet/Marcinelle). Cependant, ils doivent encore passer par des étapes administratives avant leur concrétisation.

Ces articles peuvent vous intéresser

Emploi – Comptable

Emploi – Comptable

Employeur : Ville de Charleroi. Date limite : 06/03/2024. Vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type court ou assimilé en rapport avec la fonction. MISSION Assurer la gestion de la trésorerie de la Ville de Charleroi et de sa Zone de police...

Emploi – Inspecteur·rice pédagogique - Enseignement artistique

Emploi – Inspecteur·rice pédagogique - Enseignement artistique

Employeur : Ville de Charleroi. Date limite : 13/03/2024. Vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement universitaire de type long ou assimilé en rapport avec la fonction à exercer (master en sciences de l’éducation ou master dans le secteur de l’art) et d’un...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }