Dampremy, Ransart, Marcinelle… Chantiers bientôt terminés
Temps de lecture : 2 minutes

Depuis plusieurs années, la Ville réalise de nombreux investissements sur son réseau routier. Trois chantiers sont actuellement en phase de finition. Il s’agit de la Rue Wauters (Dampremy), de la Rue Charbonnel (Ransart) et de la Rue du Bierchamps (Marcinelle).

Entamé depuis plus d’un an, le chantier de réfection de la rue Joseph Wauters à Dampremy touche maintenant à sa fin. Ce lundi 6 novembre (si les conditions climatiques le permettent), les équipes viendront réaliser la couche finale sur les trottoirs et la dernière portion de la voirie. Ce travail sera suivi par la pose de la signalisation, le marquage au sol et l’installation du mobilier urbain. Cela clôturera ainsi un chantier qui a nécessité un investissement de 1.385.300 € et qui était très attendu des damrémois.

Ces derniers ne verront pas les chantiers s’arrêter de sitôt puisque dans quelques jours débutera la rénovation de la Place Crawhez. En 2024, la partie basse de la Rue Wauters et la Rue Decoux seront également en chantier.

D’autres voiries communales ont aussi connu des travaux d’importance. Les résidents de la Rue Charbonnel à Ransart et de la Rue du Bierchamps à Marcinelle ont vu les équipes poser la couche finale de revêtement quelques jours avant les congés de la Toussaint. Dans les prochains jours, la signalisation verticale et horizontale ainsi que le mobilier seront également installés.

Le travail réalisé par les équipes marque la conclusion de chantiers de longue haleine qui ont débuté il y a près de deux ans.

La rénovation de ces deux axes a exigé une coordination efficace entre les différents intervenants et notamment les riverains. 

Revenons brièvement sur ces deux projets.

Après avoir rénové la Rue du Vigneron, la Ville a alloué un montant de 1.647.182 € en 2018 pour la Rue Charbonnel. Cet axe, reliant la Rue Masse-Diarbois et la Rue Joseph Wauters, est emprunté par les bus de la TEC et abrite une centaine de résidences ainsi que des commerces, dont l’Intermarché. Rénover cette voirie était nécessaire vu son état de vétusté.

Ces travaux ont également été l’occasion de rénover la deuxième partie de la Rue Masse-Diarbois. Le processus de rénovation s’est déroulé en trois phases à partir d’octobre 2021 et s’est achevé après près de deux années de travaux.

Du côté du quartier Marcinelle Belle-Vue, après plusieurs rénovations sur des axes secondaires, c’est la Rue du Bierchamps qui a pu entamer sa transformation. Le budget prévu pour cette voirie s’élevait à 1.224.850 €. Ce budget conséquent était nécessaire vu que la voirie n’avait plus connu une rénovation depuis près de 30 ans.

Malgré plusieurs contraintes liées aux services publics, les opérations ont pu être lancées en octobre 2021. En plus d’améliorer la circulation piétonne grâce à la rénovation des trottoirs, la voirie a également été modernisée avec l’installation d’aménagements de sécurité spécifiques, notamment aux abords de l’école.

Le quartier continue aussi à se métamorphoser avec le chantier de la Rue des Bans, dont la conclusion est prévue au cours du premier trimestre 2024.

Tous ces chantiers sont cofinancés par la Wallonie dans le cadre du Fonds Régional d’Investissement des Communes.

Ces articles peuvent vous intéresser

Sports et terrils pour tous

Sports et terrils pour tous

Le Bois du Cazier organise la 5ème édition de « Sports et Terrils pour Tous », ce weekend des 18 et 19 mai. Cet événement met à l'honneur les trois terrils qui entourent le site du Bois du Cazier et invite à la découverte de pratiques sportives peu communes,...

Couillet : affaissement de voirie à la rue de Villers

Couillet : affaissement de voirie à la rue de Villers

Un affaissement de voirie a été détecté dans la partie haute de la rue de Villers à Couillet, à proximité du rond-point de l'IMTR. Pour des raisons de sécurité publique, la circulation a été immédiatement interrompue. Les services techniques de la Ville de Charleroi,...

Un sourire d’enfant

Un sourire d’enfant

"Un sourire d’enfant" est une ASBL fondée il y a 4 ans maintenant par deux cousins et l'un de leurs amis dans le but d’apporter un peu de joie aux enfants qui sont placés par le juge dans des homes. Tout a commencé par leur volonté d’apporter un petit moment de...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }