Attentat de Bruxelles : Plus que jamais, évaluer, réformer et soutenir la Justice !
Temps de lecture : 2 minutes

La démission fracassante du ministre de la justice, Vincent Van Quickenborne, ce 20 octobre 2023, restera gravée dans l’histoire de la Belgique.

Les raisons de cette démission ?

Il y a 14 mois, la Tunisie a demandé l’extradition de l’un de ses ressortissants à la Belgique, mais le parquet de Bruxelles n’a rien entrepris pendant plus d’un an.

Le lundi 16 octobre, cet individu, en revendiquant son affiliation à des groupes islamistes, a commis un acte terroriste en tuant des ressortissants suédois sur le sol belge à l’aide d’une arme de guerre. Quelques heures plus tard, il a été abattu par les forces de l’ordre.

Dans les heures qui ont suivi l’attentat, les autorités belges ont réalisé que l’ordre de quitter le territoire, qu’elles avaient elles-mêmes émis à l’encontre du terroriste, n’avait pas été exécuté.

Le premier ministre suédois a réagi avec dignité envers les autorités belges, même s’il aurait pu et dû exprimer son mécontentement, révélant ainsi la gravité de la situation.

La Belgique porte une lourde responsabilité dans cet échec, malgré ses critiques envers les autorités tunisiennes, jugées peu coopératives dans les opérations d’extradition.

La faiblesse de l’État belge dans cette affaire est mise en lumière par le fait qu’il n’avait même pas, au moment de commenter l’attentat, rassemblé suffisamment d’informations sur le dossier, ignorant que la Tunisie avait réclamé l’extradition du terroriste pour qu’il soit jugé dans son propre pays.

Face à ce fiasco, nos autorités publiques doivent présenter des excuses et faire preuve d’humilité envers la Suède, membre de l’Union européenne, et envers la Tunisie.

La Suède a subi des pertes tragiques, et de nombreux ressortissants suédois traumatisés pourraient ne plus vouloir se rendre en Belgique.

La Tunisie, d’où proviennent de nombreux ressortissants belges, a été discréditée en tant qu’État inefficace et peu fiable, à tort. 

La Belgique doit reconnaître son propre dysfonctionnement et l’inefficacité de ses institutions dans cette affaire.

En tant que citoyens belges, il est impératif de renforcer notre système judiciaire pour améliorer son efficacité, en passant par un audit approfondi et une remise en question de son fonctionnement.

Cette affaire doit servir de catalyseur à une réforme similaire à celle des forces de police il y a plus de vingt ans.

Nos autorités doivent cela tant à la population belge qu’à nos partenaires internationaux.

Ces articles peuvent vous intéresser

Nouvelle édition du Festival Été Divert

Nouvelle édition du Festival Été Divert

Du 19 juillet au 17 août, l'ASBL Divertiscènes propose une plongée dans un océan d'émotions à travers le théâtre, l'humour et le spectacle de divertissement. Quatre lieux emblématiques de la scène carolo, à savoir le théâtre La Ruche, le Marignan, le théâtre Le Poche...

Festivités de la Madeleine

Festivités de la Madeleine

L’effervescence monte du côté de Jumet Heigne. Les premiers forains ont pris place dans le quartier. Les services de la Ville s’activent pour rendre les voiries propres et accessibles. Durant près d’une semaine, les festivités de la Madeleine vont battre leur plein....

Lancement des travaux à l’Espace Bertrand

Lancement des travaux à l’Espace Bertrand

L’Espace Bertrand va bientôt faire peau neuve. A quelques pas de la Place Vauban, cette placette (composée de la rue des Gardes, de la rue Gustave Nalinne, de la rue du Mouton Blanc, de la rue de l'Escalier et de la partie haute de la rue de France) sera en travaux à...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }