Victimes de violences conjugales : enfin une écoute téléphonique 24h/24
Temps de lecture : 2 minutes

Maxime Prévot, Ministre wallon en charge de la Santé, de l’Action sociale et des droits des femmes, Céline Fremault, Ministre bruxelloise de l’Action sociale, et Cécile Jodogne, Ministre bruxelloise de la Politique de la Santé, annoncent la mise en place d’une offre d’écoute en continu pour les personnes qui, à titre privé ou professionnel, directement ou indirectement, sont confrontées à des situations de violences entre partenaires.

Dès ce 8 mars 2017, Journée internationale des droits des femmes, l’accessibilité de la Ligne Ecoute Violences conjugales (0800/30 030) sera renforcée 24h/24 et 7 jours sur 7. Auparavant, les personnes formant le 0800/30 030 en dehors des heures de permanence, soit après 19 heures et jusque 9 heures, ainsi que les week-ends et jours fériés, étaient dirigés sur un répondeur renvoyant l’appelant-e vers le site www.ecouteviolencesconjugales.be ou vers la police. Une nouvelle convention de collaboration avec Télé Accueil et les Pôles de ressources spécialisées en violences conjugales et intrafamiliales permet désormais d’assurer une écoute continue.

La mise en place de permanences téléphoniques gratuites, accessibles en permanence, pour les victimes de violences conjugales constitue l’une des mesures phares du plan intra-francophone 2015-2019 de lutte contre les violences sexistes et intrafamiliales, conformément aux obligations internationales de la Convention d’Istanbul, ratifiée par la Belgique, en mars 2016.

Pour rappel, d’après l’enquête 2014 de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union, plus d’une femme sur 3 en Belgique a subi des violences physiques et/ou sexuelles depuis l’âge de 15 ans. En Wallonie, 16.029 plaintes pour violences dans le couple (physique, psychologique, sexuelle, économique) ont été enregistrées en 2015. A Bruxelles,  3669 plaintes ont été déposées en 2015.

Pour permettre aux 400 bénévoles de Télé-accueil d’assurer un relais de la ligne d’écoute, une période de test et une formation spécifique ont été organisées à l’initiative du Ministre wallon Maxime Prévot. La Ligne d’Ecoute violences conjugales, spécialisée dans l’accueil et l’accompagnement des victimes, mais aussi des auteurs, reçoit environ 3000 appels par an. Si ce service était jusqu’à présent financé uniquement par la Wallonie, d’où proviennent 80% des appels, la Ministre Céline Fremault a décidé, pour la première fois, d’intervenir dans son financement via la Cocof. La Ministre Cécile Jodogne, de son côté, apporte un soutien financier au fonctionnement de Télé Accueil Bruxelles.

Ces articles peuvent vous intéresser

Nouvelle édition du Festival Été Divert

Nouvelle édition du Festival Été Divert

Du 19 juillet au 17 août, l'ASBL Divertiscènes propose une plongée dans un océan d'émotions à travers le théâtre, l'humour et le spectacle de divertissement. Quatre lieux emblématiques de la scène carolo, à savoir le théâtre La Ruche, le Marignan, le théâtre Le Poche...

Festivités de la Madeleine

Festivités de la Madeleine

L’effervescence monte du côté de Jumet Heigne. Les premiers forains ont pris place dans le quartier. Les services de la Ville s’activent pour rendre les voiries propres et accessibles. Durant près d’une semaine, les festivités de la Madeleine vont battre leur plein....

Lancement des travaux à l’Espace Bertrand

Lancement des travaux à l’Espace Bertrand

L’Espace Bertrand va bientôt faire peau neuve. A quelques pas de la Place Vauban, cette placette (composée de la rue des Gardes, de la rue Gustave Nalinne, de la rue du Mouton Blanc, de la rue de l'Escalier et de la partie haute de la rue de France) sera en travaux à...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }