Charleroi : La place Charles II devient place Vauban. Qu’en penser ?
Temps de lecture : 3 minutes

Ce lundi 28 août 2023, le Conseil communal a décidé de changer le nom de sa place principale.

Elle s’appelait Charles II. Elle s’appellera Vauban. Qu’en penser ?

Je pense que s’interroger sur ses racines contribue, pour une communauté, à construire et à affirmer son identité.

Charles II était le dernier monarque d’une lignée à bout de souffle, les Habsbourg d’Espagne. Sans rentrer dans un débat superflu sur sa santé physique et mentale, il est unanimement admis que ses compétences personnelles de dirigeant étaient médiocres.

Portrait de Charles 2
Portrait de Charles II

La décision de ce régime de fonder une forteresse à Charleroi en 1666 n’était pas liée à une volonté d’améliorer la vie des populations de la région, mais d’assurer un obstacle stratégique à un voisin méridional menaçant, Louis XIV.

Il n’a jamais mis les pieds à Charnoy, puis à Charleroi.

Le « dossier » Charleroi ne devait pas beaucoup le préoccuper, si tant est qu’il en ait été informé. Rappelons qu’il n’avait que quatre ans, le 3 septembre 1666, jour de la fondation de Charleroi, et que son régime a perdu Charleroi un an et demi plus tard au profit de la France (traité d’Aix-la-Chapelle, 2 mai 1668). Il avait six ans.

Il a néanmoins laissé son nom à cette Ville (à nos yeux, le plus beau coin de terre), ce qui n’est déjà pas si mal. Je ne suis donc pas malheureux qu’on lui retire le nom de notre place centrale, surtout vu la suite de son règne qui a été catastrophique.

Le régime qui a succédé, l’année suivante, la France des Bourbons, et singulièrement le règne de Louis XIV, et de son ingénieur Vauban, n’avait pas plus pour objectif d’assurer le développement économique de notre région, sans parler du souci du bien-être des personnes (peu nombreuses, certes) qui y vivaient. Les objectifs étaient politiques et militaires : assurer la sécurité du territoire et l’assise du régime face aux puissances voisines.

vauban
Portrait de Vauban

Je n’ai donc pas beaucoup plus de sympathie pour le régime de Louis XIV que pour celui de Charles II, à tout le moins du point de vue de l’intérêt que ces monarques ont bien voulu consacrer au bien-être des personnes qui vivaient sur nos territoires. Mais cette notion de bien-être et de bonheur des populations avait-elle vraiment un sens dans le contexte du XVIIème siècle ? C’était un autre monde…

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas du point de vue du régime politique, mais du point de vue des techniques et des sciences que j’aborde cette question.

Charleroi est une Ville qui en tout temps, de son origine militaire, à son développement minier et industriel, et à ce que nous en faisons aujourd’hui (Cité des Métiers, EU Biotech School, Campus UCharleroi), s’est fondée sur les sciences, les techniques et le travail.

Avant d’être un militaire, Vauban est un ingénieur et un bâtisseur. Nous-même, à notre modeste échelle, nous cherchons à bâtir, à construire…

Pas des forteresses.

Mais des ponts et des routes, pour relier les citoyens entre eux, pour les mener loin, et pour accueillir ceux qui viennent d’ailleurs.

Dans cette perspective, donner le nom de Vauban, immense ingénieur, inventeur et créateur me convient, même si ce n’était pas mon idée personnelle.

D’autres idées peuvent exister : la Grand’Place, ça pourrait être bien. Même si, restons modestes, la plus belle place du monde porte déjà ce nom.

Mais à part ça…

Vauban ? Allez, j’vou bén !

Ces articles peuvent vous intéresser

Emploi – Comptable

Emploi – Comptable

Employeur : Ville de Charleroi. Date limite : 06/03/2024. Vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type court ou assimilé en rapport avec la fonction. MISSION Assurer la gestion de la trésorerie de la Ville de Charleroi et de sa Zone de police...

Emploi – Inspecteur·rice pédagogique - Enseignement artistique

Emploi – Inspecteur·rice pédagogique - Enseignement artistique

Employeur : Ville de Charleroi. Date limite : 13/03/2024. Vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement universitaire de type long ou assimilé en rapport avec la fonction à exercer (master en sciences de l’éducation ou master dans le secteur de l’art) et d’un...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }