Charleroi : 13,6 millions d’euros pour des rénovations en profondeur de voiries

12 octobre 2021

dampremy-rue-lecomte-avant2 (1)

Sur proposition de l’Echevin des Travaux, Eric Goffart, le Conseil communal de ce lundi 31 mai 2021 a décidé d’approuver les cahiers des charges de plusieurs marchés de travaux portant sur la rénovation lourde de 12 voiries. Celles-ci se distinguent par leur état de dégradation et leur localisation stratégique comme la rue Fonds Boulet et la rue des Bans à Marcinelle ou encore la rue Lecomte à Dampremy. Ces travaux sont très attendus par les citoyens.

Pour tous ces chantiers, les travaux seront réalisés en profondeur (reconstitution du coffre et du revêtement) et de façade à façade (trottoirs, filet d’eau et chaussée). Ces investissements intègrent le principe STOP qui consiste à prioriser la mobilité douce, l’amélioration de la qualité des espaces publics et l’analyse de l’opportunité de prévoir des pistes cyclables.
Les projets prévoient différents types d’aménagements de sécurité routière : sécurisation des carrefours et des passages pour piétons, aménagements pour les P.M.R, coussins berlinois, dévoiement, rétrécissement, dos d’âne, potelets, marquages au sol, signalisations verticales.
Par ailleurs, une attention particulière est apportée aux cyclistes avec la création de S.U.L (sens unique limité) et de pistes cyclables bidirectionnelles sur certains tronçons. Un volet est également consacré à la végétalisation des voiries qui se matérialisera par la pose d’arbres et d’arbustes en divers endroits.
« Au total, une enveloppe de 13,6 millions d’euros est consacrée à ces travaux co-financés par la Wallonie à hauteur de 8 millions euros via le Fonds Régional d’Investissements des Communes (FRIC) 2019 – 2021. L’ensemble de ces chantiers sont situés en dehors du centre-ville. Il est en effet indispensable d’investir au cœur de nos quartiers », précise l’Echevin des Travaux Eric Goffart.
Ces travaux de chirurgie lourde (remplacement de la voirie comprenant le coffre) viennent compléter les travaux de lifting (remplacement de la couche d’usure) réalisés dans le cadre des marchés stocks.
En termes de timing, la phase actuelle de validation des cahiers de charge sera suivie des différentes étapes qui ponctuent les procédures de marché public.

Les chantiers dans le détail :

Rue Lecomte à Dampremy

Les travaux à la rue Lecomte à Dampremy, d’un montant de 833.344,23€, s’étaleront sur une période de 150 JO (jours ouvrables). Réalisé de façade à façade, ce chantier prévoit une rénovation complète des trottoirs en pavés de béton et de la chaussée en bitume, y compris une reconstitution des coffres. Ces travaux seront l’occasion de placer des avaloirs neufs et de nouveaux raccordements particuliers, de créer des zones de stationnement hors chaussée en pavés de pierre naturelle et de nouveaux passages piétons équipés de dalles podotactiles. Par ailleurs, un trottoir traversant sera créé à la rue Frère Orban. En termes de sécurité routière, un plateau sera installé au carrefour avec la rue Jules Houssière, un aménagement de sécurité sera créé au droit de l’école et de nouveaux potelets seront posés. Une attention particulière sera portée aux cyclistes avec la création d’un S.U.L. (sens unique limité). La végétalisation ne sera pas en reste puisque des plantations longitudinales viendront verdir les abords des habitations. « Il s’agit d’un des axes structurants de Dampremy empruntés notamment par les automobilistes qui sortent du CEME », précise l’Echevin.

 

Rue Wauters Basse et rue Decoux à Dampremy (1.202.717,59 € – 170JO) et Rue Wauters Haute à Dampremy (1.590.999,17 € – 250 JO)

« Il s’agit des axes les plus fréquentés de Dampremy qui sont dans un état de dégradation très avancé. Ces deux axes ceinturent le terril des Piges et permettront outre la rénovation de ces quartiers d’habitation de valoriser cet espace de verdure », précise l’Echevin des Travaux.
Sur sa partie haute et sa partie basse, la rue Wauters s’étend, à elle seule, sur plus d’1,5 kilomètre et concentre un nombre très important d’habitations.
Les travaux prévoient une rénovation des trottoirs et des chaussées en hydrocarboné. Le chantier prévoit la pose de coussins berlinois, le raccordement d’avaloirs neufs et de raccordements particuliers, du marquage et de la signalisation. Des zones de stationnement hors chaussée seront créées ainsi que de nouveaux passages piétons et des quais de bus équipés de dalles podotactiles. Un rétrécissement de la voirie est prévu. Enfin, une piste cyclable bidirectionnelle sera aménagée.

 

Rue Sohier à Jumet

D’un montant de 1.138.664,00€, le chantier de rénovation de la rue Sohier à Jumet qui s’étend sur 450 mètres devrait durer 170 jours ouvrables. Les travaux prévoient l’implantation de passages piétons comprenant des dalles podotactiles, la sécurisation de la traversée du carrefour avec les rues César de Paepe, des Aiselies et de la Madeleine par la pose d’un marquage ocre. Au niveau de la végétalisation, la pose d’arbres hauts est prévue. La rue Sohier se situe à proximité de la Place Mayence dont la rénovation est prévue dans le courant de l’année 2021.

 

Rue du Congo à Marchienne

Voirie adjacente à la rue Royale qui a été rénovée, la rue du Congo à Marchienne Docherie bénéficiera d’une réfection complète pour un montant de 754.999,72€. Durée estimée des travaux : 130 JO.

 

Rue Alexandre Marcinelle

Les travaux à la rue Alexandre à Marcinelle (462.129,48 €) permettront de procéder à de légers travaux d’égouttage en lien avec le ruisseau de la Fontaine qui Bout.
Deux autres chantiers ont déjà été menés dans ce quartier à la rue Aurélien Thibaut et à la rue Eudore Pirmez. Durée du chantier : 100 JO

 

Rue des Bans à Marcinelle

La rénovation de la rue des Bans à Marcinelle (504.242,02 €) permettra – au-delà du remplacement du coffre et des revêtements des trottoirs et de la chaussée – de créer de nouveaux passages pour piétons équipés de dalles podotactiles et d’un trottoir traversant ; de procéder à la pose de potelets et d’arceaux vélos ; et de mettre en place un S.U.L. Les travaux devraient durer 120 JO.
La rue du Bierchamps sera également rénovée.

 

Rue Fonds Boulet à Marcinelle

Autre chantier très attendu à Marcinelle : la rue Fonds Boulet (762.821,92€ – 130 JO). Les travaux comprennent la création d’un ilot de dégagement, la réalisation d’un rétrécissement de voirie avec un cousin berlinois, l’aménagement d’un quai de bus, la pose d’hydrocarboné en trottoir et en voirie, la pose de potelets et de nouvelles poubelles, la création de passages pour piétons équipés de dalles podotactiles. Axe très fréquenté à Marcinelle, il permet de rejoindre notamment le Bois du Cazier et la bretelle d’autoroute.

 

Rue Warmonceau à Charleroi

Spécificités du chantier qui sera mené à la rue Warmonceau à Charleroi (1.950.823,04€) : des zones de stationnement hors chaussée en pavés de béton seront créées ainsi qu’une zone apaisée (zone 30) de plain-pied entre les carrefours de la rue des Châteaux d’Eau et la fin du bâtiment de l’école de l’Alouette. La rue Warmonceau s’étend sur 550 mètres. Plusieurs rues situées à proximité ont déjà fait l’objet d’une rénovation comme la rue du château d’eau et rue de l’Alouette. Durée : 260 JO.

 

Rue de la Lune à Gilly

Les travaux à la rue de la Lune à Gilly (725.977,64€) prévoient, entre autres, la création d’un trottoir traversant ainsi que la mise en place d’un S.U.L. Durée : 130 JO.

 

Rue de la Cayauderie à Lodelinsart

Réalisé de façade à façade, ce chantier prévoit une rénovation complète des trottoirs en pavés de béton et de la chaussée en bitume, y compris une reconstitution des coffres. Ces travaux, d’un montant de 1.201.413,72€ et d’une durée de 160 JO, seront l’occasion de placer des avaloirs neufs et de nouveaux raccordements particuliers, de créer des zones de stationnement hors chaussée en pavés de béton et de nouveaux passages piétons équipés de dalles podotactiles. Par ailleurs, un trottoir traversant sera créé. Une attention particulière sera portée aux cyclistes avec la création d’un S.U.L. dans la partie en sens unique remontant entre le Chemin Particulier et la rue du Chesnoy à Lodelinsart. Par ailleurs, une piste cyclable bidirectionnelle reliant la rue de Lodelinsart à la rue Jonet sera aménagée. La végétalisation ne sera pas en reste puisque des plantations longitudinales viendront verdir les abords des habitations.

 

Rue Lambillotte à Jumet

Les travaux à la rue Lambillotte à Jumet, d’un montant de 2.470.898,37€, prévoient une réfection en profondeur ainsi que la pose d’égouttage. D’une longueur d’un kilomètre, la rue Lambillotte constitue un axe très important à Jumet. Durée : 190 JO.

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi des talents, une 1ère édition très prometteuse !

Un peu plus de 400 élèves de 2e et 3e secondaire issus de 7 écoles de la région de Charleroi ont participé au premier Défi des talents organisé à Charleroi. Ce projet d’orientation interactif innovant tout droit venu du Québec a pris place dans les locaux du Réseau...

Une nouvelle cour de récré pour l’école de la Solidarité

Une nouvelle cour de récré pour l’école de la Solidarité

La cour de récréation de l’école maternelle de la Solidarité à Montignies-sur-Sambre bénéficie d’une importante rénovation. Lancé le 28 février dernier, ce chantier porte sur le remplacement de 1000m² de revêtement et sur l’installation de nouveaux avaloirs. Une...

Une question ? Contactez-moi !