Rénovation des cours de récréation, le bilan
Temps de lecture : 2 minutes

En parallèle des travaux sur les voiries carolos, d’autres espaces bénéficient de chantiers de rénovation, notamment les cours d’école.

Grâce à une collaboration efficace entre les différents services concernés, plusieurs cours ont connu une transformation conséquente au cours des dernières années. Un vaste programme de réfection des cours d’école a été mis en œuvre tout au long de cette législature.

L’école maternelle Trieu Albart s’offre une nouvelle cour de récré !

Le chantier de la cour maternelle de l’école Trieu Albart à Gilly est actuellement en phase de finition. Près de 560 m² de revêtement ont été remplacés et une vaste fosse de plantations pouvant accueillir 5 arbres a été aménagée. Une attention particulière est apportée à la végétalisation lors de chaque rénovation.

IMG 3752

En début d’année, le chantier de réfection de la cour de l’école du Roctiau à Montignies-sur-Sambre s’achève avec 226 m2 de revêtement rénovés, la pose de 2 nouveaux trapillons et la création de 3 fosses à plantation. En décembre dernier, la rénovation de la cour de la section maternelle de l’école de la Pairotte à Monceau-sur-Sambre a été finalisée. Les travaux impliquaient le remplacement de 590 m2 de revêtement, l’installation de 2 nouveaux avaloirs et la création de 5 fosses de plantation.

Un plan pour les cours d’école

Ces travaux font partie d’un plan plus vaste initié par les Echevins des Travaux et de l’Enseignement. « Les chantiers les plus récents ont été réalisés dans le cadre d’une programmation spécifique dédiée aux plus petites surfaces dont ont bénéficié plusieurs sections maternelles. Grâce à une étroite collaboration, nous avons établi une liste de cours de récréation nécessitant des travaux pour assurer la sécurité des lieux et prévenir les chutes d’enfants ou autres blessures résultant de la détérioration du revêtement. Plusieurs écoles ont déjà bénéficié d’aménagements », souligne Eric Goffart, Echevin des Travaux publics.

Parmi les cours d’écoles rénovées, on peut citer l’école du Fond Jacques à Couillet, où environ 350 m² ont été rénovés, ainsi que les cours d’école (maternelle et primaire) du Sart Culpart à Gilly, du Gazomètre (Gilly), des Fougères (Couillet), Robert Arcq (Jumet), de la Neuville (Montignies-sur-Sambre) et de la Bruyère (Marcinelle). Les espaces de détente de l’Académie de Marchienne-au-Pont et de l’école primaire de la Solidarité (Montignies-sur-Sambre) ont également été rénovés au cours de cette mandature.

« Depuis 2021, près de 500.000 € sont inscrits au budget chaque année, permettant ainsi d’intensifier le nombre de chantiers de rénovation des cours d’écoles, soit un montant de 100.000€ dédié annuellement à ces espaces », explique encore Eric Goffart, l’Echevin des Travaux publics. « Un plan pluriannuel a permis d’étaler les opérations dans les établissements sur plusieurs années. Le choix des écoles est réalisé en étroite concertation, avec une attention particulière portée à la végétalisation de ces espaces de jeu et de convivialité. »

Ces articles peuvent vous intéresser

Emploi – Comptable

Emploi – Comptable

Employeur : Ville de Charleroi. Date limite : 06/03/2024. Vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type court ou assimilé en rapport avec la fonction. MISSION Assurer la gestion de la trésorerie de la Ville de Charleroi et de sa Zone de police...

Emploi – Inspecteur·rice pédagogique - Enseignement artistique

Emploi – Inspecteur·rice pédagogique - Enseignement artistique

Employeur : Ville de Charleroi. Date limite : 13/03/2024. Vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement universitaire de type long ou assimilé en rapport avec la fonction à exercer (master en sciences de l’éducation ou master dans le secteur de l’art) et d’un...

.printfriendly a { background: white !important; padding: 0.5em; margin-bottom:2em; -webkit-border-radius: 2px; -moz-border-radius: 2px; border-radius: 2px; }