Le gouvernement refuse la pré-pension à 52,5 ans aux travailleurs de Caterpillar

27 avril 2017

Un deux poids deux mesures injuste et incompréhensible

Le gouvernement fédéral a refusé d’octroyer aux travailleurs de Caterpillar la pré-pension ou RCC (régime de chômage avec complément d’entreprise) à 52,5 ans et ne l’a permis qu’à partir de 55 ans. C’est ce qui ressort des auditions des représentants syndicaux de l’entreprise ce lundi à la Chambre. Catherine FONCK, députée fédérale et cheffe de groupe dénonce cette décision alors même que permettre la pré-pension à 52,5 ans ne coûterait pas plus à l’Etat.

En effet, le complément d’entreprise du RCC est payé entièrement par l’entreprise. En outre, les personnes concernées restent disponibles sur le marché de l’emploi. Par cette décision, le gouvernement sanctionne lourdement les 471 travailleurs âgés entre 52,5 et 55 ans. Il refuse de l’octroyer alors que la fermeture de Caterpillar aujourd’hui est la continuité de la restructuration de 2013 lors de laquelle le RCC avait été octroyé à 52,5 ans. Les travailleurs de Ford Genk avaient pu, eux, l’obtenir en 2012… C’est un deux poids deux mesures injuste.

La cheffe de groupe humaniste interrogera le gouvernement sur cette question. Elle demandera également que la prime extralégale reçue par les travailleurs soit défiscalisée.

Il est maintenant important d’examiner si la loi Renault peut être améliorée afin qu’elle soit davantage en adéquation avec les réalités du terrain mais aussi qu’elle prenne en compte la situation des sous-traitants. Pour Catherine Fonck, il est primordial que ce travail se fasse en concertation avec les partenaires sociaux.

Enfin, la députée humaniste salue l’investissement conséquent des syndicats qui ont œuvré sans relâche pour négocier le meilleur accord social possible alors qu’une première vague de 500 licenciements aura lieu ce vendredi, les deux suivantes étant prévues en mai et en juin.

Ces articles peuvent vous intéresser

Défi des talents, une 1ère édition très prometteuse !

Un peu plus de 400 élèves de 2e et 3e secondaire issus de 7 écoles de la région de Charleroi ont participé au premier Défi des talents organisé à Charleroi. Ce projet d’orientation interactif innovant tout droit venu du Québec a pris place dans les locaux du Réseau...

Une nouvelle cour de récré pour l’école de la Solidarité

Une nouvelle cour de récré pour l’école de la Solidarité

La cour de récréation de l’école maternelle de la Solidarité à Montignies-sur-Sambre bénéficie d’une importante rénovation. Lancé le 28 février dernier, ce chantier porte sur le remplacement de 1000m² de revêtement et sur l’installation de nouveaux avaloirs. Une...

Une question ? Contactez-moi !