jumet-ancien-secteur-nord

Jumet – Rue Louis Biernaux

23/03/2017 – Suite des travaux de démolition – Début de la rénovation de la rue Biernaux

Travaux en cours à la rue Louis Biernaux à Jumet.

Alors que les travaux de démolition des anciens bâtiments du service travaux se poursuivent, on attaque la rénovation de la rue.

Toute la rue Biernaux va être rénovée en chaussée dans le cadre du Plan Routes 2017.

Les travaux ont démarré par le rabotage sur la première partie de ce qu’il restait de la couche d’usure et se poursuivent par l’arrachage des pavés.

Les travaux de voirie ont démarré par le côté ouest, au carrefour de la Malavée, appelé aussi le rond-point du Mamelouk (les Madeleineux connaissent…).

Je vous joins une photo du brave Mamelouk, issue de Google Maps. Vous verrez qu’il a le visage flouté par Google. Question de respect de la vie privée, sans doute.

Quand on vous dit qu’il faut faire confiance à Google…

 


23/02/2017 – Travaux de démolition en cours

jumet-rue-biernaux


14/02/2017 – La démolition a déjà commencé

jumet-ancien-secteur-nord


jumet-ancien-secteur-nord

Un chantier de démolition très important devrait reprendre à la rue Biernaux à Jumet : il concerne les bâtiments occupés précédemment par le secteur nord de la Voirie. Il s’agit d’un site qui a connu divers problèmes : infiltrations au niveau des toitures, vol des zingueries, pannes fréquentes au niveau des chaudières, sanitaires désuets… Sans compter le caractère énergivore de ces bâtiments dont les menuiseries extérieures sont très vieilles et à simple vitrage.

Le site comprend 4 blocs dont un qui a été construit en 1901, un second en 1930 et les deux autres sont, eux, plus récents, ils datent de 1996. Sont visés par ces déconstructions, les bâtiments en façade, soit les plus anciens. Le chantier représente un budget de 400.000€. Il était primordial d’offrir aux agents communaux un meilleur environnement de travail. Les agents du secteur nord ont dès lors rejoint leurs collègues du service Voirie à la Maison Communale Annexe de Ransart.

Au-delà de ce chantier de démolition, 18 biens ont été démolis depuis le début de la législature soit via le marché stock démolition disponible depuis fin 2015, soit via des marchés spécifiques comme pour les parcovilles ou encore l’ancienne coupole au Sporting.

Parmi ces biens, on retrouve les préfabriqués de la place Chantraine à Gilly (110.000€), l’ancienne salle de volley de Gilly (VSAG) qui avait été vandalisée et incendiée et une série de pavillons préfabriqués à Dampremy, Couillet, Jumet, Lodelinsart. Il s’agit généralement de pavillons qui ont été installés dans des cours d’école, dans certains cas depuis plus de 40 ans, pour créer des classes dans des établissements scolaires qui étaient à l’étroit. Au fil des années, ces pavillons ont perdu leur vocation première et ont été laissés à l’abandon ou, dans le meilleur des cas, ils ont été utilisés pour entreposer du matériel scolaire.

A ces démolitions réalisées dans le cadre du marché stock, il convient d’ajouter les travaux de démolitions menés dans le cadre du plan Vauban à la Ville-Haute (démolition des 6 parcovilles pour un montant de 1,5 M€) ainsi que la déconstruction des écoles de l’Ouest à Lodelinsart et des Cerisiers à Marcinelle. Travaux menés afin de reconstruire ces deux infrastructures scolaires à neuf!

L’un des objectifs dans la gestion des Bâtiments publics est d’assainir le patrimoine immobilier de la Ville par la démolition des bâtiments vétustes dont la rénovation ne saurait s’envisager. Il en va de l’amélioration de la sécurité et de la salubrité dans nos quartiers, en particulier dans et aux abords des écoles.