lifting-voiries-prioritaires

FAQ – Parmi les voiries qui peuvent bénéficier d’un « lifting » (remplacement de revêtement), comment choisissez vous les rues qui seront rénovées prioritairement ?

 

Des programmes d’investissements annuels

Depuis le début de cette mandature, la Ville de Charleroi a mis en place plusieurs programmes annuels de remplacement de revêtement routier (« lifting »).

Ces programmes d’investissement visent à rénover des voiries dont les fondations sont en bon état.

Une politique de bonne gestion technique et financière des voiries communales sur le long terme implique idéalement une rénovation de ce type tous les 10 à 15 ans.

 

En pratique

  1. Les voiries concernés sont rabotées sur 10 à 20 cm,
  2. Une série d’éléments sont remplacés ou remis à niveau (bordures, filets d’eau, avaloirs, trappillons, bouches-à-clé).
  3. Un nouveau revêtement est posé (une ou deux couches d’asphalte) pour offrir à ces voiries une nouvelle peau.

 

Une méthode objectivée

Des questions me sont souvent posées sur la manière dont l’administration prépare les programmes de travaux.

Voici quelques lignes directrices qui ont été arrêtées pour la sélection des voiries qui bénéficieront prioritairement d’un remplacement de revêtement.

  1. Les services techniques commencent par établir un relevé de l’ensemble des voiries dégradées et susceptibles de bénéficier d’un remplacement de revêtement (condition : bonne qualité de la fondation ou « coffre »).
  2. Les services intègrent alors une série de critères objectifs permettant de sélectionner une liste de rues prioritaires :
    1. Etat de dégradation de la voirie (constatation des services) ;
    2. Sécurité routière (selon les données de la police) ;
    3. Charge de trafic (selon les données de la police et des Tec) ;
    4. Présence de lieux publics (écoles, crèches, hôpitaux, etc.) ;
    5. Circuits des services d’urgence (selon les données de la police et des pompiers).
  3. Ces critères ont permis de sélectionner 150 rues prioritaires. Cette liste a été communiquée aux impétrants (Ores, Proximus, Elia, Swde) pour identifier les rues dans lesquels ils prévoyaient d’investir pour remplacer les câbles et canalisations. Ces informations ont permis de phaser l’organisation des travaux sur les années 2016, 2017 et 2018.

 

 

lifting1

lifting2