Couillet – Rond-point de l’IMTR

Mercredi 24 août

Je vous annonçais que le chantier du rond-point de l’IMTR serait terminé pour la rentrée scolaire. Promesse tenue : une semaine à peine après le début des travaux, les rues Longue Haie et de Villers sont déjà rouvertes à la circulation.

Bravo à toutes les équipes !

 

Vendredi 19 août 2016

Ce mardi 16 août, nous avons lancé l’important chantier de rénovation du rond-point de l’IMTR.

Plus précisément, ces travaux concernent la rénovation du rond-point et de deux axes importants de circulation : la rue Longue Haie et le haut de la rue de Villers.

La rue Longue Haie relie le rond-point à la sortie Blanche Borne du R3, et la rue de Villers permet de rejoindre le centre de Couillet, au départ de Bouffioulx et Loverval.

 

Quelle est la durée des travaux ?

Nous avons prévu de réaliser les travaux jusqu’au premier septembre. A ce stade les délais sont tenus.

Nous sommes même en avance sur les plannings, compte tenu de l’ampleur des équipes mobilisées.

 

A quel stade en est le chantier concrètement ?

Comme j’ai pu le constater ce vendredi en me rendant sur chantier, la sous-couche a déjà été posée à la rue de Villers et la rue Longue Haie est en cours de rabotage.

La mise à niveau des trappillons et bouches à clés doit avoir lieu dans la foulée avant de procéder à l’asphaltage final.

 

Etait-ce bien le moment de lancer ce type de chantier ?

Nous avons décidé de lancer les chantiers dans la meilleure fenêtre possible, à savoir après les congés de la construction (juillet) et avant la rentrée des classes (septembre).

Nous sommes évidemment conscients de la charge importante de trafic absorbée par ces voiries de transit.

 

Justement. S’agissant d’un trafic de transit, est-ce bien à la commune à gérer ce type de travaux ?

Excellente question. En tout cas en ce qui concerne la rue Longue Haie (qui mène au R3).

Historiquement, cette voirie est une voirie communale. Sur le long terme, elle devrait être intégrée au projet d’amélioration de la mobilité au Sud de Charleroi porté par la Région.

A terme, la voirie intégrera donc le giron régional et ne sera plus gérée par la Ville de Charleroi.

Toutefois, compte tenu d’une part des délais de réalisation d’un projet tel que l’aménagement global de la sortie Sud de Charleroi, et d’autre part de l’état de dégradation très avancé de cette voirie, il était important d’agir rapidement.

La Ville de Charleroi a donc décidé de prendre ses responsabilités et d’assurer une rénovation de ce tronçon pour améliorer les conditions de sécurité routière au cours des prochaines années.

 

Cela pose-t-il des difficultés en termes de mobilité ?

Tout chantier est une contrainte à la mobilité.

Pour ce chantier en particulier, compte tenu de la charge importante de trafic, nous avons assuré en amont une coordination renforcée avec les équipes pour en limiter la durée dans le temps.

Plus on va vite, moins longtemps durent les désagréments.

Par ailleurs, le chantier a un impact sur deux zones de police différentes (Charleroi et Germinalt, qui englobe Gerpinnes-Loverval).

Les services de police des deux zones sont en contact permanent pour assurer la meilleure fluidité du trafic.

J’en profite pour remercier l’intervention de la zone de police de Charleroi qui a mis les moyens utiles pour faciliter les choses au cours des quatre premiers jours du chantier.

 

Des points critiques sur la mobilité lors des premiers jours du chantier ?

Le trafic a été plus dense dans Loverval au cours de la semaine. La question a d’ailleurs été évoquée lors de la dernière séance du Conseil communal de Gerpinnes.

J’ai eu l’occasion de faire le point sur cette situation avec le Bourgmestre de Gerpinnes, Philippe Busine, et toutes les dispositions sont prises, en concertation, par les communes de Charleroi et de Gerpinnes pour améliorer les déviations et la gestion du trafic.

 

Concrètement, quelles seront les modifications au plan des déviations ?

Pour les prochains jours, et afin d’améliorer la situation au coeur de Loverval, l’accès au départ du rond-point « Ma Campagne » sur la N5 vers Loverval et Couillet sera interdit au trafic autre que le trafic de circulation locale.

Pour le trafic de transit, l’accès au R3 pourra se faire via la N5 au niveau du rond-point de Couillet (Bellefleur).

 

Un dernier mot ?

Merci à toutes les équipes qui opèrent sur ce chantier. Elles sont nombreuses.

Merci à tous les automobilistes qui font preuve de patience.

Prudence sur les routes et sur les chantiers en particulier !

Bon week-end !

 

rond-point-imtr-couillet rue-de-villers-couillet2 rue-de-villers-couillet3 rue-de-villers-couillet4 rue-longue-haie-couillet1 rue-longue-haie-couillet2